Précautions avec reductil 15 mg

Précautions avec reductil 15 mg

Mises en garde.
Un contrôle de la pression artérielle et du pouls doit être effectuée chez tous les patients traités par Reductil 10 mg ou 15 mg, car la sibutramine a entraîné des élévations cliniquement significatives de la pression artérielle chez certains patients. Pendant les trois premiers mois de traitement, ces paramètres doivent être contrôlés tous les 15 jours; entre le quatrième et le sixième mois de traitement, ces paramètres doivent être contrôlés tous les mois puis, par la suite, à intervalles réguliers ne dépassant pas trois mois. En cas d'accélération ≥ 10 battements par minute de la fréquence cardiaque au repos ou d'une augmentation ≥ 10 mmHg de la pression artérielle systolique/diastolique lors de deux examens consécutifs, le traitement doit être interrompu.

Chez les patients hypertendus dont l'hypertension artérielle était bien contrôlée, le traitement doit être arrêté si la pression artérielle augmente au-delà de 145/90 mmHg lors de deux examens consécutifs (voir rubrique "Effets indésirables, modifications cardiovasculaires"). Chez les patients présentant un syndrome d'apnées du sommeil, la pression artérielle sera surveillée avec une attention particulière.
Pour l'utilisation concomitante de sibutramine avec des sympathicomimétiques, voir section "Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interaction".


Bien que la sibutramine n'ait jamais été associée à une hypertension pulmonaire primitive, il est essentiel, compte tenu de la fréquence des problèmes liés aux traitements de l'obésité, de surveiller l'apparition de symptômes tels que dyspnée d'installation progressive, douleur thoracique et oedème des chevilles, lors des contrôles réguliers. Le patient doit être informé de la nécessité de consulter immédiatement un médecin en cas de survenue de l'un de ces symptômes.
Reductil 10 mg ou 15 mg doit être utilisé avec prudence chez les patients épileptiques.
Chez des patients présentant une insuffisance hépatique légère à modérée, une augmentation des taux plasmatiques de sibutramine a été observée. Bien qu'aucun effet indésirable n'ait été signalé, Reductil 10 mg ou 15 mg doit être utilisé avec prudence chez ces patients.
Bien que seuls les métabolites inactifs soient excrétés par voie rénale, Reductil 10 mg ou 15 mg doit être utilisé avec prudence en cas d'insuffisance rénale légère à modérée.
Reductil 10 mg ou 15 mg doit être utilisé avec prudence en cas d'antécédents familiaux de tics moteurs ou verbaux.
Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une méthode contraceptive efficace pendant le traitement par Reductil 15 mg.


Il existe un risque de pharmacodépendance avec les produits actifs sur le SNC. Toutefois, les données cliniques disponibles n'ont pas mis en évidence de pharmacodépendance avec la sibutramine ou reductil.
La prudence est généralement requise car certains traitements de l'obésité sont associés à un risque accru de valvulopathie cardiaque. Les données cliniques n'ont pas mis en évidence d'augmentation de ce risque avec la sibutramine.
Le traitement est contre-indiqué chez les patients ayant des antécédents de troubles majeurs du comportement alimentaire tels que anorexie mentale et boulimie. Aucune donnée n'est disponible avec la sibutramine dans le traitement des patients souffrant de trouble alimentaire compulsif.


La sibutramine donc reductil  doit être utilisée avec prudence chez les patients ayant un glaucome à angle ouvert et chez ceux ayant un risque d'augmentation de la pression intraoculaire, par exemple en cas d'antécédents familiaux.
Comme avec d'autres agents inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, il existe un risque accru de saignements chez les patients prenant de la sibutramine. Par conséquent, la sibutramine doit être utilisée avec prudence Chez les patients présentant des risques de saignement et chez les patients sous traitement concomitant avec des médicaments qui modifient l'hémostase ou la fonction plaquettaire.


De rares cas de dépression, d'idées suicidaires et de suicide ont été rapportés chez des patients traités par la sibutramine. Par conséquent, une attention particulière s'impose chez les patients présentant un antécédent de dépression. Si des signes ou des symptômes de dépression surviennent durant le traitement par la sibutramine, il faut envisager l'arrêt du traitement par la sibutramine et la mise en oeuvre d'un traitement adapté.
Reductil 10 mg ou 15 mg contient du lactose et ne peut donc pas être utilisé chez des patients avec une galactosémie congénitale, un déficit en lactase ou une malabsorption du glucose et du galactose.

Accueil

 

 

 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

acheter des médicaments en ligne

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site